pierre tallet 260x151       M. Pierre Tallet, président de la SFE

Ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé d’Histoire, Pierre Tallet a été adjoint aux publications de l’Institut français d’archéologie orientale de 1994 à 2001. Il a également été titulaire de la Chaire internationale Roland Tefnin à l’Université libre de Bruxelles en 2007-2008. Actuellement maître de conférences en archéologie égyptienne à l’université de Paris-Sorbonne Paris-IV (UFR d’histoire de l’art et d’archéologie). Il dirige la mission archéologique de l’IFAO/Paris-IV au Sud-Sinaï, ainsi que la mission archéologique du Ouadi el-Jarf (mer Rouge), fruit d’un partenariat entre l’université de Paris-IV, l’université d’Assiout et l’IFAO. Il est également co-directeur scientifique de la mission archéologique d’Ayn Soukhna sur la côte occidentale du golfe de Suez.

Principales publications :

- Sésostris III et la fin de la XIIe dynastie, Paris, 2005.

- Ayn Soukhna II. Les ateliers métallurgiques du Moyen Empire (en collaboration avec M. Abd el-Raziq, G. Castel et Ph. Fluzin), FIFAO 66, Le Caire, 2011.

- The Red Sea in Pharaonic Times (édition des actes d’un colloque tenu au Caire en 2009, en collaboration avec El-Sayed Mahfouz), BdE 155, Le Caire, 2012.

- La zone minière du Sud-Sinaï I. Catalogue complémentaire des inscriptions du Sinaï, MIFAO 130, Le Caire, 2 vol., 2013.

  valbelled     Mme Dominique Valbelle, vice-présidente

Présidente de la Société française d'égyptologie de 1997 à 2009, Dominique Valbelle est titulaire de la Chaire d'Égyptologie de l'Université de Paris-Sorbonne Paris IV depuis 2001 (CRES) et responsable de la composante “Mondes pharaoniques” de l’UMR 8167 “Orient et Méditerranée”, après avoir été directrice de l'Institut d'Égyptologie de l'Université Lille III de 1983 à 2001. Elle est co-directrice scientifique du Centre franco-égyptien d'étude des temples de Karnak (CFEETK). Chaque année, Dominique Valbelle dirige une campagne sur le site de Tell el-Herr (Nord-Sinaï) et participe comme épigraphiste à la mission archéologique suisse de Kerma (Soudan). Depuis 2010, elle a réouvert le chantier de Médamoud (Paris IV/Ifao) où elle prépare la publication de la porte de Tibère. Elle dirige la collection Passé Présent aux Presses Universitaires de Paris-Sorbonne.


Principales publications :

- La tombe de Hay (n°267) à Deir el-Médineh, Mémoire de l'Ifao 95, 1975.

- Catalogue de poids à inscriptions hiératiques de Deir el-Médineh, Doc. FIFAO 16, 1977.

- Satis et Anoukis, publication de l'Institut allemand d'Archéologie du Caire, Mayence, 1981.

- "Les ouvriers de la Tombe". Deir el-Médineh à l'époque ramesside, BdE 96, IFAO, 1985.

- Les Neuf Arcs. L'Égyptien et les étrangers, Armand Colin, Paris, 1990.

- Le sanctuaire d'Hathor, maîtresse de la turquoise, (avec Ch. Bonnet), éditions Picard, Paris, 1996.

- Histoire de l'État pharaonique, Presses Universitaires de France, Paris, 1998 et 2000.

- La pierre de Rosette (avec R. Solé), Le Seuil, Paris, 1999 ; édition point Seuil, 2004.

- Les artistes de la Vallée des Rois (photographies de J.-F. Gout), éditions Hazan, Paris, 2002.

- Des Pharaons venus d'Afrique : la cachette de Kerma (avec Ch. Bonnet), Citadelles Mazenod, Paris, 2005.

- Les Chemins d’Horus, Grasset, Paris, 2010.

- Les registres de recensement du Village de Deir el Médineh (avec R. Demarée), Peeters, Leyde, 2011.

- Les stèles de l'an 3 d'Aspelta (annexe de Cl. Rilly) (BdE 154), IFAO, Le Caire, 2012.

photo OP web        M. Olivier Perdu, vice-président

Égyptologue attaché à la chaire de Civilisation pharaonique du Collège de France.

Spécialiste de l’Égypte tardive, Olivier Perdu est l’auteur de diverses études, parues dans des revues spécialisées, qui concernent son histoire, ses textes ou ses monuments. Ses recherches dans ce domaine l’ont également amené à intervenir dans plusieurs congrès ou colloques, de même qu’à participer à plusieurs ouvrages collectifs, dont le récent Companion to Ancient Egypt, paru chez Blackwell en 2010, où il a retracé l’évolution de l’Égypte durant la Basse Époque. Après avoir enseigné sa spécialité à l’École du Louvre de 1983 à 2000, et publié en 1994, avec Elsa Rickal, le catalogue de la collection égyptienne du musée de Picardie, à Amiens, il achève actuellement le catalogue des statues privées tardives du département égyptien du Louvre, dont un premier volume est déjà paru. En 2012, il a été le commissaire général de l’exposition « Le crépuscule des pharaons », inaugurée le 23 mars au musée Jacquemart-André et consacrée à une réhabilitation de la production artistique après le Nouvel Empire. Il continue de publier les résultats de ses enquêtes dans le cadre de la chaire de Civilisation pharaonique du Collège de France, donnant par ailleurs des conférences, notamment à l’institut Khéops.


 image-facebook      Mme Nathalie Lienhard, secrétaire générale

Ingénieur de recherche à l’université de Paris-Sorbonne (Paris-IV), elle y exerce les fonctions de responsable de la bibliothèque du Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne (CRES).

Principaux thèmes de recherche : histoire de l’égyptologie, étude des papyrus hiératiques conservés à l’institut de Papyrologie de Paris-Sorbonne, étude des archives personnelles de Jean Sainte Fare Garnot, en collaboration avec Béatrice Sainte Fare Garnot.

Étude de la collection des antiquités provenant d’Égypte conservés au musée Rodin, en collaboration avec Bénédicte Garnier.

Communications à la SFE :

« Trésors d’archives : à la rencontre de la collection d’antiquités égyptiennes du musée Rodin », BSFE 179 (mars 2011), p. 16-28.

« Note d'information : la collection d'objets égyptiens et de papyrus hiératiques inédits conservés à l'Institut  de papyrologie de l'université de Paris-Sorbonne (Paris IV)», BSFE 188 (février 2014), p. 10-16. 


 gbizien      M. Gérard Bizien, trésorier

Commissaire aux comptes, expert comptable et expert judiciaire auprès de la Cour d’appel de Paris, indépendant depuis 2007, Gérard Bizien a effectué toute sa carrière dans le cabinet d’expertise FIDUCIAIRE DE FRANCE-KPMG. Il y a rencontré M. Gabriel Boyer-Chammard qui lui a communiqué à la fois son savoir dans l’entreprise et, comme trésorier de la SFE, son goût pour l’Égypte. Après deux croisières sur le Nil qui l’ont conduit en famille d’Abou Simbel au Caire en passant par tous les sites pharaoniques incontournables ou moins connus, c’est donc tout naturellement que Gérard Bizien a pris, en 2009, la succession de M. Boyer Chammard comme trésorier de la Société française d’égyptologie.

guillemette andreu         Mme Guillemette Andreu-Lanoë

 

Conservateur général, directrice honoraire du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre. Commissaire de nombreuses expositions françaises, européennes et internationales, elle dirige les catalogues et les actes de colloques en rapport avec celles-ci. En outre, elle est membre de nombreux comités scientifiques et de commissions de fouilles. Chercheur associé à l'UMR 8167 CNRS (Orient et Méditerranée, composante Mondes pharaoniques).

Expositions/ principales publications :

- Commissariat général de l'exposition 2010 : Méroé, musée du Louvre, 28 mars - 6 septembre 2010.

- Catalogue de l'exposition Les artistes de Pharaon. Deir el-Médineh et la Vallée des Rois, RMN-Brépols, 2002.

- Catalogue de l'exposition L'art du contour - le dessin dans l'Égypte ancienne, 2013.

- Catalogue des stèles de la XVIIIe dynastie au Louvre (en collaboration avec Elsa Rickal, en préparation).

 

marie claire cuvillier         Mme Marie-Claire Cuvillier


Membre de la SFE depuis 1985. Élue membre du Comité en 2001, secrétaire générale d'octobre 2001 à février 2010. Responsable de la publication du BSFE depuis octobre 2001.

 

 

nathalie-favry-web        Mme Nathalie Favry

 

Docteur en Égyptologie de l’université Charles-de-Gaulle – Lille 3, Nathalie Favry a occupé les fonctions de Conservateur de la bibliothèque de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire de 2001 à 2005. Elle est actuellement Ingénieur d’études au Centre de Recherches Égyptologiques de la Sorbonne où elle développe, depuis 2007, un programme intitulé « Corpus et analyses prosopographiques en Égypte Ancienne ». Depuis 1991, elle collabore à la mission archéologique franco-égyptienne de Tell el-Herr (Nord-Sinaï).

Principales publications :

 - « Tell el-Herr 1995-1997. Agglomération et nécropoles » (avec M.-C Boyrivent, S. Desplancques,  et Chr. Simon), CRIPEL 19, Lille, Université Charles-de-Gaulle – Lille III, 1998, p. 59-83.

- « La double version de la biographie de Sarenpout Ier à Qoubbet el-Haoua », BIFAO 103, IFAO, Le Caire, 2003, p. 219-234.

- Le nomarque sous le règne de Sésostris Ier, série Les Institutions dans l’Égypte Ancienne 1, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, Paris, 2004.

 - « Les nomarques au début de la XIIe dynastie », Égypte. Afrique & Orient 37, mars 2005, p. 15-24.

 - « L’habitat et le temple », dans Tell el-Herr. Les niveaux hellénistiques et du Haute-Empire, sous la direction de Dominique Valbelle, éditions Errance, Paris, 2007, p. 128-145.

 - « La nécropole orientale » (avec Chr. Simon) dans Tell el-Herr. Les niveaux hellénistiques et du Haut-Empire, sous la direction de Dominique Valbelle, éditions Errance, Paris, 2007, p. 174-189.

 - Sésostris Ier et le début de la XIIe dynastie, série Les Grands Pharaons, Pygmalion, Paris, 2009.

 - Compte rendu de l'ouvrage d'H. Willems, Dayr al-Barsha I. The Rock Tombs of Djehutinakht (No. 17K74/1), Khnumnakht (No. 17K74/2), and Iha (No. 17K74/3). With an essay on the history and nature of nomarchal rule in the early Middle Kingdom (OLA 155), Leuven, Peeters, 2007, dans Bibliotheca Orientalis LXVI n° 5-6, sept.-dec. 2009, p. 585-589.

– Une résidence royale égyptienne : Tell Abyad à l’époque ramesside (avec A. Minault-Gout et N. Licitra), Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, Paris, 2012.

 

 Serge-Feneuille-w        M. Serge Feneuille

 

Ancien élève de l'École Normale Supérieure de Saint-Cloud, Serge Feneuille est agrégé de physique et docteur d'État ès sciences physiques. De 1964 à 1981 il poursuit une carrière académique qui le conduit à devenir directeur de recherche au CNRS puis professeur d'université titulaire d’une chaire à Orsay. En outre, de 1986 à 1988, il exerce les fonctions de directeur général du CNRS.

Il passe le reste de sa vie professionnelle dans l’entreprise Lafarge où il entre en 1981 et dont il rejoint l’équipe dirigeante en 1989. En décembre 2000, il prend sa retraite pour se consacrer à des travaux archéologiques en Égypte (Mission archéologique française de Saqqarah) et au Soudan (Fouille du temple d’Amon d’El-Hassa).

Il est membre émérite de l’Académie des technologies dont il fut l'un des fondateurs en 2000.

Publications égyptologiques :

- Paroles d’éternité, CNRS Éditions, Paris, 2008.

- Paroles d’amour, CNRS Éditions, Paris, 2009.

- La pensée égyptienne in Philosophies d’ailleurs, ouvrage collectif publié par Roger-Pol Droit, Hermann, Paris, 2010.
 - Paroles de sagesse, CNRS Éditions, Paris, 2012.
forgeau        Mme Annie Forgeau

Née le 22 juin 1949 à Saint-Nazaire, Loire inférieure.

Normalienne agrégée d’histoire et géographie.

Maître de conférences HDR (égyptologie), U.F.R. d'histoire de l'art et d'archéologie, Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, 1978-2012.

Responsable des publications à l’Institut français d’archéologie orientale, Le Caire, 2008-2012.

Auteur entre autres  d'Horus-Fils-d'Isis. La jeunesse d'un dieu, BdE 150, IFAO, Le Caire, 2010.

annie-gasse-w        Mme Annie Gasse
 

Directeur de recherche au CNRS (UMR 5140 – Montpellier III), ancien membre scientifique de l’IFAO. Intéressée par l’étude des inscriptions des carrières (Séhel, ouâdi Hammâmât) ainsi que par le déchiffrement de textes inédits hiératiques (ostraca littéraires de Deir el-Medina et Livres des morts) ou autres (stèles magiques « d’Horus sur les crocodiles »).

Principales publications : voir recherche.univ-montp3.fr/egyptologie, entrée « institut François Daumas ».

 
 
 francois-gourdon-w        M. François Gourdon
 
 C’est depuis un premier voyage en Égypte en 1974 que François Gourdon, médecin, s’est intéressé à ce pays sous tous ses aspects. Photographe amateur, il s’est constitué au fil du temps une diathèque importante qui se prolonge maintenant avec le numérique. Connu du milieu égyptologique pour posséder des clichés rares de sites parfois peu visités, il lui arrive d’illustrer tel ou tel livre ou article. Depuis quelques mois il met en ligne divers dossiers sur le site de la SFE, au fil des  scanners réalisés du fonds ancien ou utilisation des fichiers des derniers voyages effectués, le but étant de permettre aux vrais amateurs de voir autre chose que les clichés maintes fois répétés ailleurs. Ce sont les autorités égyptiennes qui ont rendu la tâche possible en autorisant généreusement les photographies dans certains musées ou tombes normalement interdites à la photo. 
 
 
 
guermeur-w        M. Ivan Guermeur
 

Né en 1972, Ivan Guermeur est depuis 2010 chargé de recherche au CNRS et dirige maintenant l’équipe d’égyptologie de Montpellier (Égypte Nilotique et Méditerranéenne) de l’UMR 5140, Laboratoire Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (CNRS – Université Paul Valéry-Montpellier 3 – MCC).

Ancien Membre scientifique de l’IFAO (2002-2006), ancien pensionnaire de la Fondation Alexander von Humboldt à Tübingen (2007-2009), ancien chercheur à l’Exzellenzcluster « Asien und Europa im globalen Kontext » à l’université de Heidelberg (2009-2010), ancien chargé de conférence à l’EPHE (2001-2002, 2010-2012).

Ivan Guermeur achève actuellement l’édition et l’étude de papyrus hiératiques inédits mis au jour entre 1994 et 2010 sur le site de Tebtynis (Fayoum). Par ailleurs, il prépare l’édition d’un compendium inédit de formules magiques et médicales traitant de la femme enceinte et de son enfant conservé au Brooklyn Museum de New York (pBrooklyn 47.218.2).

Principales publications :

- Les cultes d’Amon hors de Thèbes. Recherches de géographie religieuse (Bibliothèque des Hautes Études, Sciences religieuses 123), Brepols, Turnhout. Préface de Chr. Zivie-Coche et postface de J. Yoyotte.

- Éditeur de J. Yoyotte, Histoire, géographie et religion de l'Égypte ancienne. Opera Selecta (Orientalia Lovaniensia Analecta 224), Peeters, Louvain, 2013. Préface de M. Tardieu.

- Coéditeur avec Chr. Zivie-Coche de « Parcourir l'éternité ». Hommages à Jean Yoyotte (Bibliothèque des Hautes Études, Sciences religieuses 156), Brepols, Turnhout, 2012, 2 vol.


 
 
 
 
melanie-web        Mme Mélanie Lelong
 
 
Titulaire d'un master en égyptologie sur le sujet "La fille royale au Moyen Empire", Mélanie Lelong prépare actuellement une thèse sous la direction de P. Tallet sur "Les femmes de l'élite sociale égyptienne au Moyen Empire et à la Deuxième Période Intermédiaire".

Membre de la SFE depuis 2008, elle participe depuis janvier 2013 à l'élaboration du site internet et gère aussi les pages facebook de la Société.

Par ailleurs, elle a publié un article dans le numéro 69 (mars-mai 2013) d'Égypte Afrique & Orient intitulé "Neferousobek ou comment concevoir la royauté au féminin".
En juin 2013, l'Académie des inscriptions et belles-lettres lui a attribué la bourse Vandier pour l'aider dans ses recherches.
 
 
 
julie masquelier        Mme Julie Masquelier-Loorius
 

Docteur en égyptologie de l’Université Charles-de-Gaulle – Lille III, post-doctorante du ministère des Affaires étrangères (lauréate de la bourse Lavoisier 2003) puis du CNRS, Julie Masquelier-Loorius a ensuite enseigné, notamment en tant qu’attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’université Paris-Sorbonne Paris IV.

Elle est ingénieur de recherche au CNRS (UMR 8167 Orient et Méditerranée, composante Mondes pharaoniques) et participe à des missions archéologiques dans la région thébaine et dans le Sinaï. En tant qu’épigraphiste, elle achève la publication d’un secteur du temple d’Amon-Rê à Karnak. Elle est également chargée de l’étude des huisseries de Deir el-Médina et des armes métalliques de Tell el-Herr. 

- Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie, coll. Les grands pharaons, dépt. Pygmalion, Flammarion, 2013.

- L’Akh-menou de Thoutmosis III à Karnak. Les salles méridionales. Relevés épigraphiques et étude égyptologique, Travaux du CFEETK, IFAO, Le Caire (à paraître).

- Contributions dans : G. Dibley & Br. Lipkin (éd. ), A Compendium of Egyptian Funerary Cones, Londres, 2009.

 
 
 
raymond-MONFORT-web        M. Raymond Monfort
 
 

Égyptophile depuis plus de 51 ans et auditeur assidu des cours de philologie de Pascal Vernus depuis plus de 12 ans. Il a collaboré à quelques articles sur l'Égypte ancienne dans les revues Toutankhamon Magazine et Pharaon Magazine.

Passionné d’informatique, il a mis en place en 1998 un premier site Internet, complété depuis par un site donnant une classification originale de plus de 6700 caractères hiéroglyphiques informatisés, basé sur le Manuel de codage. Il participe activement au développement d’une application canadienne GOT, à l’élaboration d'un corpus hiéroglyphique des textes du temple de Sethy Ier à Abydos (en cours). Utilisateur et conseiller du logiciel Jsesh développé par S. Rosmorduc, il a codifié de nombreux textes sous cette application. Il a également numérisé les 150 premiers BSFE mis en ligne fin 2012 sur le site de la Société française d’égyptologie.

 
 
annie-ouillon-web        Mme Annie Ouillon
 
 

Membre de la Société depuis des années, auditrice assidue des cours d’égyptologie de l’Ephe, Annie Ouillon a participé à de nombreux voyages et visites organisés par la SFE ; elle a en outre mis ses compétences professionnelles en informatique et comptabilité au service de la Société depuis 2009 ; devenue membre du Comité en 2013, elle contribue activement aux tâches administratives et apporte un autre regard sur l’organisation des activités.

 
 
 
patricia-piacentini-web        Mme Patrizia Piacentini
 
 

 

Patrizia Piacentini est professeur d’Égyptologie à l’Université de Milan depuis 1993 et, dans la même Université, responsable scientifique de la Bibliothèque et Archives d’Égyptologie, qu’elle a fondée en 1999. Titulaire d’un doctorat en Égyptologie (EPHE IVe Sect.), elle est membre de la SFE depuis 1991. Directeur-fondateur de la revue EDAL, Egyptian and Egyptological Documents Archives Libraries, fait partie du comité scientifique de nombreuses revues et Institutions, dont la Fondation Michela Schiff-Giorgini. Ancien membre du Conseil d’Administration de l’IFAO, elle collabore avec le musée du Caire pour l'étude et la publication d’objets pour le Catalogue Général, et a organisé plusieurs expositions égyptologiques.

Principales publications :

- Gli “Amministratori di proprietà” nell'Egitto del III millennio a.C. (SEAP 6), Giardini, Pise, 1989.

- L’autobiografia di Uni, Principe e Governatore dell'Alto Egitto (Monogr SEAP, Ser. Min. 1), Giardini, Pise, 1990.

- Le lettere di Ippolito Rosellini nella Biblioteca Estense di Modena (SEAP 8) Giardini, Pise, 1990.

- Zawiet el-Mayetin nel III millennio a.C. (Monogr. SEAP, Ser. Min. 4), Giardini, Pise, 1993.

- L'antico Egitto di Napoleone, Mondadori, Milan, 2000.

 - Les scribes dans la société égyptienne de l’Ancien Empire, I, Cybèle, Paris, 2002.

- Egitto. Dalle piramidi ad Alessandro Magno (Cat. Expo.), Biblioteca di Via Senato Edizioni, Milano, 2002.

- La Valle dei Re riscoperta. I giornali di scavo di Victor Loret (1898-1899) e altri inediti (avec C. Orsenigo et contributions de L. Gabolde et V. Rondot), SKIRA, Milan, 2005.

- Gli archivi egittologici dell’Università degli Studi di Milano. 1. Il fondo Elmar Edel (Il Filarete 230), Milan, LED, 2006.

- Victor Loret in Egypt (1881-1899). From the Archives of the Milan University to the Egyptian Museum in Cairo (Cat. Exhib.), Le Caire, Supreme Council of Antiquities, 2008.

- Museologia egiziana (avec G. Pinna), (Nuova Museologia 23), Milan, 2010.

- Egypt and the Pharaohs. From the Sand to the Library. Pharaonic Egypt in the Archives and Libraries of the Università degli Studi di Milano (Le vetrine del sapere 9), SKIRA, Milan, 2010.

- Egypt and the Pharaohs. From Conservation to Enjoyment. Pharaonic Egypt in the Archives and Libraries of the Università degli Studi di Milano (Le vetrine del sapere 10), SKIRA, Milan, 2011.

 
 
 
 
rondot-web        M. Vincent Rondot
 
 

Directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre.

Après avoir été pendant quatre ans membre scientifique pensionnaire à l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (1988-1992), il a travaillé cinq ans avec le département des Antiquités égyptiennes à la nouvelle présentation permanente des collections, dans le cadre du projet Grand Louvre (1993-1997). De 2004 à 2009, pour le compte du Ministère des affaires étrangères, il a dirigé à Khartoum la Section française de la Direction des Antiquités du Soudan. Depuis 2000, il fouille avec une équipe franco-soudanaise le temple à Amon d'el-Hassa dans la région de Méroé.

Directeur de recherches au CNRS, HDR, épigraphiste et archéologue, il s’est aujourd’hui spécialisé dans l’étude de la théologie et de l’iconographie religieuse aux derniers siècles du paganisme, en Égypte et au Soudan. Ses dernières recherches portent plus particulièrement sur la description de la diffusion de l’hellénisme dans la vallée du Nil.

Dernier ouvrage paru :
Derniers visages des dieux d'Égypte. Iconographies, panthéons et cultes dans le Fayoum hellénisé des iie-iiie siècles de notre ère, 2012,  Presses Université Paris-Sorbonne/Musée du Louvre éditions.
 
 
 
 
 
 
 
frederic-ROUFFET        M. Frédéric Rouffet
 
 

Né en 1984, Frédéric Rouffet est titulaire d’un doctorat en égyptologie de l’Université Paul Valéry Montpellier 3 sur le thème de « La fonction des historiolae dans la magie égyptienne du Nouvel Empire ».

Actuellement post-doctorant à l’université Paul Valéry Montpellier 3 par le biais du LabEx Archimède, Frédéric Rouffet participe au projet Dictionnaire Permanent de l’Égyptien Ancien (DPEA) dirigé par Fr. Servajean et D. Meeks ( http://archimede.cnrs.fr/index.php/programmes-technologiques/dpea).

Trésorier et membre actif de l’Association montpelliéraine d’égyptologie Néfrou (http://nefrou.free.fr/), il est également membre du Comité de Rédaction de la revue Égypte, Afrique et Orient (http://www.revue-egypte.net).

Principales publications :

- « Le "venin éconduit" ou les dangers de son expulsion (O. DeM 1046) », ENiM 02, 2009, p. 1-8.

- « La magie à Leyde. Compte rendu d’une exposition au Rijksmuseum van Oudheden de Leyde », Égypte Afrique et Orient 61, 2011, p. 61-62.

- « hekaou, akhou et md.t, éléments essentiels d’un rituel égyptien », dans A. Gasse – Fr. Servajean (éd.), Et in Ægypto et ad Ægyptum. Recueil d’études dédiées à Jean-Claude Grenier, CENiM 5/IV, 2012, p. 675-690.

- « Les ingrédients dans les prescriptions médico-magiques égyptiennes », Égypte Afrique et Orient 71, 2013, p. 23-32.

- « De la maladie à la guérison : le rôle de régulateur du praticien dans les textes magiques égyptiens », dans R. Verdier – N. Kálnoky – S. Kerneis (éd.), Les Justices de l’Invisible (actes du colloque « Puissances de la Nature, Justices de l’Invisible : du maléfice à l’ordalie, de la magie à sa sanction »), Paris, 2013, p. 175-181.

 
 
 
claire-somaglino-web        Mme Claire Somaglino
 
 

Agrégée d’histoire, ancien membre scientifique de l’Ifao, Claire Somaglino est actuellement maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne et participe à la mission archéologique d’Ayn Soukhna, sur le golfe de Suez, depuis 2011. Ses activités de recherche portent essentiellement sur la thématique de la gestion-perception de l’espace (espaces frontaliers et zones de marge ; toponymie).

 
 
 
christophe-thiers-w        M. Christophe  Thiers
 
 
 

Directeur de recherche au CNRS (HDR), Christophe Thiers est directeur de l’USR 3172 du CNRS-Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak (CFEETK) depuis 2008. Il dirige la mission archéologique des temples d’Ermant (IFAO-CNRS USR 3172 et UMR 5140-Montpellier 3). Il édite les Cahiers de Karnak (MEA, Le Caire) et les Documents de Théologies Thébaines Tardives (D3T) (univ. Montpellier 3).

Ancien membre scientifique de l’IFAO (1998-2002), ancien chargé de conférence à l’EPHE (2003-2004 et 2007-2008). Membre du comité de pilotage du Laboratoire d’Excellence (Labex) ArcHiMedE.

Thèmes de recherche :

- Apport des traditions indigènes à l’histoire de l’Égypte hellénistique et romaine ;

- Étude des théologies thébaines tardives ;

-Analyse historique de la construction des temples de Karnak à l’époque ptolémaïque et romaine ;

- Étude du temple de Ptah à Karnak.

Principales publications :

- Tôd. Les inscriptions du temple ptolémaïque et romain II. Textes et scènes nos 173-329, III. Relevé photographique (J.-Fr. Gout), FIFAO 18/2-3, Le Caire, 2003.

- Avec Y. Volokhine, Ermant I. Les cryptes du temple ptolémaïque. Étude épigraphique, MIFAO 124, Le Caire, 2005.

- Ptolémée Philadelphe et les prêtres d'Atoum de Tjékou. Nouvelle édition commentée de la « stèle de Pithom » (CGC 22183), OrMonsp 17, Montpellier, 2007.

- La stèle de Ptolémée VIII Évergète II à Héracléion, OCMA Monograph 4, Oxford, 2009.

- Avec S. Biston-Moulin, Le temple de Ptah à Karnak I. Relevés épigraphiques (Ptah, nos 1-191), Le Caire, IFAO, à paraître.

Voir : http://www.cfeetk.cnrs.fr/index.php?page=Christophe-Thiers

 
yan-tristant-w        M. Yann Tristant

Archéologue et protohistorien, ancien membre scientifique de l’IFAO, Yann Tristant est maître de conférences à la Macquarie University de Sydney (Australie) depuis 2010. Il y enseigne l’archéologie égyptienne et plus particulièrement la période prédynastique et protodynastique. Il participe à plusieurs missions de terrain en Égypte et dirige depuis 2009 la fouille du cimetière d’élite de la 1re dynastie à Abou Rawach (région du Caire) ainsi que la prospection archéologique du Ouadi Araba (Désert oriental).
Il a co-organisé à Toulouse en septembre 2005 le colloque international « Origines 2. L’Égypte pré- et protodynastiques. Les origines de l’État » et prépare le colloque « Origines 5 » qui se tiendra au Caire en avril 2014.


 

Photo-GW        Mme Ghislaine Widmer


Titulaire d’un doctorat (Université de Genève) et d’un Master of Philosophy in Egyptology (Université d’Oxford), elle est depuis 2007 Maître de conférences en égyptologie à l’Université Lille 3 (HALMA-UMR 8164). Ses recherches portent notamment sur la cursive démotique et les textes religieux tardifs..

Principales publications :
- (coédition avec R. Jasnow) : Illuminating Osiris. Egyptological Studies in Honor of Mark Smith, Material and Visual Culture of Ancient Egypt 2, Lockwood Press, Atlanta, 2017.

- Résurrection d’Osiris – Naissance d’Horus. Les papyrus Berlin P. 6750 et Berlin P. 8765, témoignages de la persistance de la tradition sacerdotale dans le Fayoum à l’époque romaine, ÄOP 3, Berlin, 2015.

- « À propos de quelques dédicaces sur lin de l’époque romaine. Une pratique votive méconnue ? », dans E. Frood, A. McDonald (éd.), Decorum and Experience. Essays in Ancient Culture for John Baines, Oxford, 2013, p. 185-192.

- « Words and Writing in Demotic Ritual Texts from Soknopaiu Nesos », dans J.Fr. Quack (éd.), Ägyptische Rituale der griechisch-römischen Zeit, ORA 6, Tübingen, 2013, p. 133-144

- (avec V. Laurent), « Une stèle démotique anciennement découverte à Tell el-Maskhouta (Genève, Musée d’art et d’histoire, inv. A 2009-2) », Bulletin de la Société d'Égyptologie, Genève 29, 2011-2013, p. 77-92.

« La stèle de Paêsis (Louvre E 25983) et quelques formes d’Osiris dans le Fayoum aux époques ptolémaïque et romaine », dans L. Coulon (éd.), Le culte d'Osiris au Ier millénaire av. J.-C. …, BdE 153, Le Caire, 2010, p. 63-97.

- « Une invocation à la déesse (tablette démotique Louvre E 10382) », dans Fr. Hoffmann, H.-J. Thissen (éd.), Res Severa Verum Gaudium. Festschrift für Karl-Theodor Zauzich, Studia Demotica VI, Louvain, 2004, p. 651-686.

- « Pharaoh Maâ-Rê, Pharaoh Amenemhat and Sesostris : Three Figures from Egypt's Past as Seen in Sources of the Graeco-Roman Period », dans K. Ryholt (éd.), Acts of the Seventh International Conference of Demotic Studies …, CNI Publications 27, Copenhague, 2002, p. 377-393.
.



 
 
ziegler-w        Mme Christiane Ziegler

Agrégée d’Histoire, docteur en égyptologie de l’Université Paris-Sorbonne, Conservateur général du Patrimoine, ancien membre du Conseil scientifique et administrateur de l’IFAO, Christiane Ziegler a dirigé le département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre de 1992 à 2007. Elle a également été titulaire de la chaire d’histoire de l’art et d’archéologie égyptienne de l’École du Louvre durant plus de 10 ans, dirigé l’UMR 1064 Louvre/CNRS (MAFTO -Thèbes Ouest/Ramesseum) de 1993 à 2003.

Elle a fondé en 1991 la mission archéologique du Louvre à Saqqara. Commissaire de près d’une cinquantaine d’expositions et auteur de leurs catalogues, elle a publié plus d’une centaine d’articles et d’ouvrages scientifiques.

Elle assure actuellement le commissariat de plusieurs expositions internationales, est conseiller scientifique de grandes institutions et dirige la publication des trois prochains volumes des fouilles du Louvre à Saqqara. Chercheur associé de l’UMR 7041 Archéologies et Sciences de l'Antiquité, CNRS/Université de Paris I/Université de Paris Ouest-Nanterre, elle représente la France au Comité de l’UNESCO pour les musées égyptiens.

Principales publications :

- Les instruments de musique égyptiens au musée du Louvre, Paris RMN 1979.

- Naissance de l’écriture, Paris, Grand Palais, Paris RMN 1982.

- Tanis, l’or des pharaons, Paris, Grand Palais-Marseille,Vieille Charité, Paris RMN 1987.

- Stèles, peintures et bas reliefs égyptiens de l’Ancien Empire au musée du Louvre, Paris RMN 1990.

- Une chapelle funéraire de l’Ancien Empire, le mastaba d’Akhethetep, Paris RMN 1993.

- Égyptomania, L’Égypte dans l’Art occidental : 1730-1930, Paris, musée du Louvre- Ottawa, National Gallery of Canada- Vienne, Kunsthistorisches Museum, 1994 (ed. Electa, avec   éditions en langue allemande et anglaise).

- Les statues égyptiennes de l’Ancien Empire au musée du Louvre, Paris RMN 1997.

- L’art égyptien de l’Ancien Empire, Paris, Grand Palais - New York, Metropolitan Museum of Art - Toronto , Royal Ontario Museum, 1999-2000.

(RMN/MMA avec édition en langue anglaise).

- Des dieux, des tombeaux, un savant - En Égypte sur les pas de Mariette pacha, Boulogne-sur-mer, Somogy 2004.

- Pharaon, Venise, Palazzo Grassi (Bompiani 2002) –Paris, Institut du Monde Arabe (Flammarion 2004) - Madrid , Fundacion Canal Communidad de Madrid (2005) –Bahrein (2006)-Valenciennes, musée des Beaux Arts (2007) (avec éditions en langue anglaise, italienne, espagnole et arabe).

- Fouilles du Louvre à Saqqara, vol.1, Le mastaba d’Akhethetep, Paris-Louvain, Louvre/Peeters  2007.

- Reines d’Égypte, Monaco/Paris, Somogy, 2008 (avec édition en langue anglaise).

- Art et archéologie : l’Égypte ancienne, Manuels de l’École du Louvre, Paris 2001- 2e édition, Paris École du Louvre/RMN 2011.

- Fouilles du Louvre à Saqqara, vol 2, Les tombes hypogées de Basse Époque, Paris-Louvain, Louvre/Peeters 2013.

- Les peintures égyptiennes du Nouvel Empire au musée du Louvre (Paris, Louvre/Khéops, sous presse).