Conférences de notre séance du vendredi 30 novembre

 

Patrice Le Guilloux (EPHE, EA 4519 Égypte ancienne et UCL (INCAL), Louvain)

Jean-Louis Fougerousse (1879-1953), architecte et portraitiste de la Mission Montet à Tanis. À propos d’archives récemment retrouvées

Jean-Louis Fougerousse fut l’architecte de la Mission Montet à Tanis, entre 1931 et 1939. Il dressa de nombreux plans archéologiques du site et fut l’un des témoins privilégiés des plus importantes découvertes effectuées par Pierre Montet, dont celle de la nécropole des rois des XXIe et XXIIe dynasties. Outre ses compétences professionnelles, Fougerousse possédait un remarquable talent d’aquarelliste, passion qu’il avait développée durant sa jeunesse et pour laquelle il fut amené à exposer régulièrement ses œuvres dans les plus grands salons internationaux, dès 1905 et jusqu’à la fin de sa vie.

Cette communication vise à présenter une partie des croquis, dessins, aquarelles et photographies qu’il réalisa sur le site de Tanis, ainsi que des fragments de ses agendas, journaux de fouilles, correspondance échangée avec P. Montet, ou encore des extraits d’études inédites, récemment retrouvés chez certains de ses descendants ou dans des collections privées.

 

Sylvie Guichard (Musée du Louvre)

De Numeris

En 1960, Paule Krieger ayant constaté la complexité des numéros d’inventaire du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre et les erreurs de références que cela pouvait entraîner dans les publications, avait rédigé une note explicative à l’usage des égyptologues à ce propos. A l’occasion du récolement décennal des collections nationales débuté en 2004, il a semblé nécessaire de faire le point au sein même du département sur les registres d’entrée et livres d’inventaire des collections pour fournir un guide pratique à l’usage des nouveaux arrivants et de compléter ainsi le précieux exposé de Paule Krieger.

 

Emmanuel Laroze (CNRS, UMR 8167 Orient et Méditerranée)

Le système de construction par assises régulières, analyse et interprétations de l’appareil du temple d'Opet à Karnak

Les temples en grès de Haute-Égypte, construits aux époques ptolémaïque (vers 332-30 av. J.-C.) puis romaine (30 av. J.-C.-395) sont pour la plupart remarquablement bien conservés. Leur durabilité résulte en grande partie de la technicité et du soin apporté à la maçonnerie. Les murs de ces monuments sont composés de blocs parfaitement ajustés et agrafés les uns avec les autres, conférant ainsi à l’ensemble de l’ouvrage une grande cohésion. La qualité constructive, qui avait atteint à cette époque un degré de sophistication probablement inégalé, n’était cependant pas le seul aspect remarquable de ces édifices. En effet, les bâtisseurs avaient développé une chaîne de production performante qui s’étendait de la carrière jusqu’au chantier. La normalisation des blocs — et en particulier la régularisation de leur hauteur — était un moyen d’optimiser de multiples tâches comme l’extraction, le transport ou la mise en œuvre. Le chantier lui-même se trouvait aussi facilité. En effet, en progressant par assises régulières, il était possible de gérer efficacement l’édification des échafaudages en brique indispensables à l’acheminement des blocs tout en offrant des conditions idéales pour leur assemblage. L’étude architecturale qui a été menée au temple d’Opet à Karnak a donné l’occasion d’explorer en détails ces questions d’ordre constructive. Sur la base d’une documentation graphique exhaustive ce monument a pu être découpé virtuellement en différentes tranches horizontales. L’analyse de celles-ci et les interprétations qui peuvent en être faites montrent qu’au-delà des aspects propres à la construction, les anciens bâtisseurs devaient répondre à des exigences d’ordre économique et de productivité. Il est intéressant de constater que le si le développement de procédures quasi-industrielles opérées en ces temps a de toute évidence permis d’accélérer les chantiers, il a également servi à accroître la qualité constructive.

 

 

La séance sera suivie d'un pot amical

 

 


 

 

 


 -----------------------------------------------

 

Nos dernières réunions :

 

– 11 juin 2018 (BSFE 199)

Brève information de M. Jean-Pierre CORTEGGIANI, Quelques mises au point à propos de la Grande Pyramide

M. Nicolas LEROUX, Recommandations aux prêtres : un état des lieux

Mme Andrea LOPRIENO-GNIRS, Creuser une tombe dans la colline thébaine : le projet archéologique Life Histories of Theban Tombs de l'université de Bâle

 

– 7 mars 2018 (BSFE 199)

M. Michel DEWACHTER, Informations sur la récente dispersion des archives de Mme Alice de La Brière, née Champollion-Figeac

M. Olivier PERDU, Une nouvelle page au chapitres des "Isiaca"

Mme Nadia LICITRA, Douze campagnes de fouille au Trésor de Chabaka : archéologie d'une institution économique

 

– 16 octobre 2017 (BSFE 198)

M. Pierre TALLET, Les journaux de bord du règne de Chéops au Ouadi al-Jarf : dernières avancées

M. Lorenzo MEDINIUne oie, du sang et des serpents : quelques réflexions à propos d'un rite du manuel de Tebtynis

 

– 29 juin 2017 (BSFE 197)

 Brève information de Mme Raphaële Meffre et M. Frédéric Payraudeau sur Un nouveau projet sur l'époque libyenne : l'étude de la tombe du grand prêtre de Ptah et prince Chéchonq

M. Dietrich  RAUE , Héliopolis en 2017 : les fouilles égypto-allemandes dans le temple du soleil à Matariya/Le Caire

 

– 25 février 2017 (BSFE 197)

Brève information de M. Olivier Perdu sur une exposition organisée au Collège de France :  Daressy : un savant, des archives. Trente-six années en Égypte au tournant du XXe siècle

Mme Susanne BICKEL, Les tombes non-royales de la Vallée des Rois : perspectives sociales et historiques

 

– 6 octobre 2016 (BSFE 195-196)

Brève information de Mme Nathalie Lienhard sur U n relief de la collection Rodin exposé à Arles dans le cadre de l'exposition "Khâemouaset, le prince archéologue"

M. Stan HENDRICKX, Au seuil de la première dynastie. Les dessins rupestres de Nag el-Hamdulab (Assouan)

 

– 15 juin 2016 (BSFE 195-196) 

Mme Sylvie DONNAT, Les amulettes-médjat et le prestige de la culture rituelle livresque  

M. Frédéric PAYRAUDEAU, Quelques extraits des livres funéraires royaux sur un ensemble funéraire de l'époque libyenne

 

– 19 mars 2016 (BSFE 193-194)

M. Ivan GUERMEUR , Le papyrus hiératique iatromagique no47.218.2 du musée de Brooklyn

Mme Isabelle RÉGEN & M. Claude TRAUNECKER , La tombe du prêtre Padiamenopé : un exceptionnel tombeau thébain

 

– 12 novembre 2015 (BSFE 193-194)

M. Laurent COULON , Les chapelles osiriennes de Karnak. Bilan des travaux récents (texte qui paraîtra finalement dans le no 195-196)

Mme Claire SOMAGLINO , La stèle de Héni et la géographie de la frange orientale du Delta à l’Ancien et au Moyen Empire

 

 – 6 juin 2015 (BSFE 191-192*)

M. Claude RILLY , Le miroir brisé de la reine Tiyi. Première saison du projet QSAP sur le temple de Sedeinga (Soudan)

M. Pierre TALLET , Derniers résultats des fouilles sur le site portuaire du Ouadi al-Jarf au bord de la mer Rouge

* C'est l a communication de M. Frédéric Rouffet sur le magicien égyptien, initialement programmée à la place de celle de M. Pierre Tallet , qui figure au sommaire du BSFE 191-192.

 

 – 6 mars 2015 (BSFE 191-192)

Mme Hélène GUICHARD , À propos de l’exposition "Des animaux et des pharaons. Le règne animal dans l'Égypte ancienne"

M. Lilian POSTEL , Nouvelles données sur le temple d'Amenemhat Ier à Ermant

 

 La communication de M. Frédéric ROUFFET a été reportée au mois de juin.

– 15 octobre 2014 (BSFE 190)

Mme Mélanie FLOSSMANN-SCHÜTZE, 40 ans de recherches menées par l’Institut d’égyptologie de Munich à Touna el-Gebel : la nécropole animale et son association religieuse

Mme Patrizia PIACENTINI, Theodor Kofler et les premières photographies aériennes des monuments égyptiens

 

25 juin 2014 (BSFE 189)

M. Sylvain DHENNIN, Mefkat, Térénouthis, Kôm Abou billou : nouvelles recherches archéologiques sur la frange libyque du Delta

M. Yannis GOURDON , Les nouvelles inscriptions rupestres d'Hatnoub

 

– 6 février 2014 (BSFE 188)

Mme Michèle JURET, Présentation de la récente biographie d'Étienne Drioton

Mme Nathalie LIENHARD, Note d'information sur une collection d'objets égyptiens et de papyrus hiératiques inédits

M. Pierre TALLET, Des papyrus du temps de Chéops au Ouadi al-Jarf

 

– 23  octobre 2013 (BSFE 186-187)

Mme Florence GOMBERT , Les collections de l’Égypte romaine au Louvre ou les contours toujours redessinés d’une province de l’Égypte

M. Marc GABOLDE, L’ADN des momies royales de la fin de la XVIIIe dynastie : de la complémentarité des méthodes et des résultats

 

– 24 juin 2013 (BSFE 186-187)

Mme Élisabeth DAVID, Bulletin d’alerte iconographique : la barbe ne fait pas le Mariette

Mme Marie MILLET, Mouweis : une ville de l'empire de Méroé

M. Luc GABOLDE, Les origines de Karnak et la genèse théologique d'Amon

 

– 16 février 2013  (BSFE 185)

M. Jean-Marcel HUMBERT, Le Louxor, temple pharaonique du 7e Art, retrouve sa splendeur d’antan

Mme Florence MAURIC-BARBERIO, Les fragments décorés provenant de la tombe de Séthi Ier :

fouilles de la mission MISR de l’université de Bâle dans la Vallée des Rois