fr FR en EN

 


LE COMITÉ ACTUEL DE LA SFE

(Élections octobre 2021)

 

 

Chloe Ragazzoli      Mme Chloé RAGAZZOLI, Présidente

Ancienne élève de l’ENS (rue d'Ulm), agrégée d’histoire, Chl. Ragazzoli est égyptologue, spécialiste d'histoire culturelle et des pratiques lettrées de l'Égypte ancienne. Elle a travaillé à la Bibliothèque nationale de France et à l'université d'Oxford. Actuellement maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches à la Sorbonne, ses recherches portent sur l'écriture, les scribes et les représentations. Elle mène notamment un programme de terrain sur graffiti que les scribes de l'Égypte ancienne laissaient sur les monuments qu'ils visitaient. Son dernier livre est Scribes. Les Artisans du Texte en Égypte ancienne (1550-1070 av. JC.), Les Belles Lettres, 2019.

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1441 

 

Guillemette Andreu     Mme Guillemette ANDREU, Vice-présidente

Ancien membre scientifique de l’IFAO (Le Caire), professeure à l’école du Louvre (archéologie égyptienne, épigraphie, 2001-2013), conservatrice puis directrice du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre (jusqu’en 2014), chercheur associé CNRS– UMR 8167 Orient et Méditerranée, équipe Mondes Pharaoniques, membre du comité de lecture de la Rivista del Museo Egizio (Turin) depuis 2016. Elle est co-commissaire de deux expositions en préparation pour 2022 : « Champollion », BnF, avec V. Desclaux et H. Virenque et « Pharaons Superstars », Marseille, Mucem, avec Fr. Mougenot.

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1427

 

recadrée.jpg  M. Frédéric PAYRAUDEAU, Vice-président

Maître de conférences HDR en égyptologie à la Sorbonne, ancien membre scientifique de l'IFAO, spécialiste des époques tardives, il est directeur-adjoint de la Mission française des fouilles de Tanis et travaille ou a travaillé à Karnak (chapelles osiriennes), Deir el-Bahari, Coptos et Saqqâra. Il est l'auteur d'une thèse publiée sur l'administration de la XXIIe dynastie à Thèbes, de nombreux articles relatifs aux monuments de la Troisième Période intermédiaire et, récemment, de L’Égypte et la vallée du Nil, t. 3. Les époques tardives (1069-332 av. J.-C.), PUF, 2020. Il travaille sur divers projets liés à l'archéologie funéraire des époques tardives, notamment la tombe du prince Chéchonq de Memphis (en collaboration avec R. Meffre et G. Lenzo), les tombes des courtisans de la XXIe dynastie à Tanis, les cercueils et cartonnages des occupations tardives du temple d'Hatchepsout à Deir el-Bahari.

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1442

 

Nathalie_Favry.jpg    Mme Nathalie FAVRY, Secrétaire générale

Ingénieure d’études au Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne (CRES), N. Favry a occupé les fonctions de Conservatrice de la bibliothèque de l’IFAO de 2001 à 2005. Elle développe depuis 2007 un programme de recherche intitulé « Corpus et Analyses Prosopographiques en Égypte Ancienne » (CAPÉA). Responsable éditoriale de la collection Orient & Méditerranée de l’UMR 8167 (CNRS), elle est co-éditrice de la revue numérique d’égyptologie NeHeT (articles disponibles gratuitement en ligne) et a récemment publié « Bras-droit, substitut, adjoint, assistant… Une question de subordination au Moyen Empire », dans P. Tallet, Cl. Somaglino, Chl. Ragazzoli et N. Favry (éd.), Du Sinai au Soudan : itinéraires d’une égyptologue. Mélanges offerts au Prof. D. Valbelle (Orient & Méditerranée 23), 2017, p. 107-122. Elle est également membre de la mission de Tell el-Herr (Nord-Sinaï) depuis 1991.

http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1414

 

gbizien     M. Gérard BIZIEN, Trésorier

Commissaire aux comptes, expert comptable et expert judiciaire près la Cour d’appel de Paris, indépendant depuis 2007, M. Gérard Bizien a effectué toute sa carrière dans le cabinet d’expertise fiduciaire de FRANCZ-KPMG. Il y a rencontré M. Gabriel Boyer-Chammard qui lui a communiqué à la fois son savoir dans l’entreprise et, comme trésorier de la SFE, son goût pour l’Égypte. Après deux croisières sur le Nil, c’est donc tout naturellement que Gérard Bizien a pris, en 2009, la succession de M. Boyer-Chammard comme trésorier de la SFE.

 

----------------

 

 

                                    M. Laurent COULON

Ancien élève de l’ENS, agrégé de Lettres classiques, ancien membre scientifique de l’IFAO, directeur d’études à l’École pratique des hautes études sur la chaire « Religion de l’Égypte ancienne » et directeur du Centre Wladimir Golenischeff (EPHE, PSL), L. Coulon est actuellement directeur de l'IFAO. Spécialiste du culte d'Osiris au Ier millénaire avant J.-C., il s'appuie sur les travaux archéologiques et épigraphiques qu’il mène dans le temple de Karnak et dans d’autres sites (Oxyrhynchos, Ayn Manawir), mais aussi sur l’étude de corpus prosopographiques, notamment celui des prêtres connus par la Cachette de Karnak.

Il a été le président de la Société française d'égyptologie de 2017 à 2019.

 

marie claire cuvillier     Mme Marie-Claire CUVILLIER

Membre de la SFE depuis 1985, M.-Cl. Cuvillier a été élue membre du Comite en 2001. Elle a été également secrétaire générale de la Société d’octobre 2001 à février 2010. Elle s’est depuis des années formée à l’égyptologie en suivant divers cours à l’Institut Khéops et à l’EPHE.

 

Vanessa Desclaux     Mme Vanessa DESCLAUX

Conservatrice à la Bibliothèque nationale de France, en charge des collections des manuscrits d’Égypte antique, du Proche-Orient chrétien et des papiers d’orientalistes, rattachée aux laboratoires HiSoMA et Orient & Méditerranée, les recherches de V. Desclaux portent sur les pratiques rituelles et le rapport à l’écrit. Elle participe aux fouilles de Coptos et s’intéresse à l’histoire de l’orientalisme savant et à celle des collections orientales en Europe. Investie dans la médiation culturelle à la BnF, elle contribue au carnet l’Antiquité à la BnF, l’organisation de conférences, des présentations de collections en ligne et au commissariat d’expositions (en 2022 sur Champollion et le déchiffrement des hiéroglyphes, avec G. Andreu et H. Virenque).

 https://univ-lyon2.academia.edu/VanessaDesclaux

 

Dominique Farout      M. Dominique FAROUT

Enseignant à l'École du Louvre et à l'Institut Khéops, D. Farout est chercheur associé, rattaché au PLH-CRATA université Jean-Jaurès Toulouse et au musée du Louvre ; il est président adjoint d'Archéo-Nil, membre de la mission des carrières de Hatnoub dirigée par Yannis Gourdon et Roland Enmarch. Ses sujets d'études sont centrés sur l'épigraphie et l'histoire de l'art, principalement du prédynastique au Nouvel Empire, mais il travaille aussi la question des origines de l'écriture ainsi que celle de l'alphabet et sa diffusion, les relations entre l'Égypte et la Bible, l'histoire du déchiffrement des écritures antiques.

 

francois-gourdon-w     M. François GOURDON

Depuis un premier voyage en Égypte en 1974, Fr. Gourdon, médecin, s’est intéressé à ce pays sous tous ses aspects. Photographe amateur, il s’est constitué au fil du temps une diathèque importante. Nombre de ses clichés originaux et rares sont visibles en ligne sur le site de la SFE, les autorités égyptiennes ayant rendu cette action possible en autorisant généreusement les prises de vues dans certains musées ou certaines tombes en principe interdits à la photo.

 

 

Capture_décran_2021-10-26_à_15.29.33.png      Mme Nathalie KAYSER-LIENHARD

Ingénieure de recherche à la faculté des lettres de Sorbonne Université, N. Lienhard exerce les fonctions de responsable de la bibliothèque du Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne. Ses recherches se concentrent essentiellement sur l’histoire de l’égyptologie, ses acteurs au sens large et sur le parcours de l’objet égyptien à travers les millénaires. Elle co-dirige le programme d’étude et de publication de la collection d’antiquités provenant d’Égypte réunie par Auguste Rodin.

http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1407

 
 
 
Capture_décran_2021-10-26_à_16.59.42.png     Mme Françoise LABARTHE
 
Agrégée des facultés de droit, Fr. Labarthe est professeure à l’université Paris-Saclay, directrice de la mention Droit privé et du Master 2 Droit privé fondamental. Rattachée au CERDI (Centre d’Etudes et de recherche en Droit de l’Immatériel (http://www.cerdi.universite-paris-saclay.fr/) dont elle est membre de l’équipe de direction, elle est spécialiste de droit des contrats et de droit du marché de l’art. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages et de direction d’ouvrages (https://univ-droit.fr/universitaires/4761-labarthe-frana-oise). Elle co-préside le comité scientifique de l’Institut Art&Droit (https://artdroit.org/). Elle conjugue, au sein de la SFE, son goût pour l’égyptologie et ses compétences de juriste.
 
 

Capture_décran_2021-10-26_à_15.29.18.png     Mme Julie MASQUELIER-LOORIUS

Docteure en égyptologie de l’université de Lille, J. Masquelier-Loorius est ingénieure de recherche au CNRS. Elle conduit des projets d’épigraphie et d’iconographie égyptiennes notamment à Karnak (Akhménou) et à Deir el-Médina (huisseries), mais elle est aussi spécialiste de l'armement métallique. Elle co-organise les colloques internationaux AFRITS, ainsi que les séminaires Techniques au top. Épigraphiste ayant aussi une expertise dans les humanités numériques, elle a mis en place la première Académie épigraphique (Training session) en Égypte en 2019. Elle est également conseillère scientifique de l’Association Papyrus (Lille).

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1404

 

 

Capture_décran_2021-10-26_à_15.26.29.png     Mme Raphaële MEFFRE

Chargée de recherche au CNRS et ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers (Institut de France / CNRS), R. Meffre étudie l’histoire et l’archéologie funéraire de l’Égypte au Ier millénaire avant notre ère. Sa thèse de doctorat, publiée en 2015, portait sur l’importance historique et stratégique de la Moyenne Égypte durant la Troisième Période intermédiaire. Elle travaille actuellement à la publication de plusieurs ensembles relevant de l’archéologie funéraire du Ier millénaire avant notre ère et de l’étude du mobilier issu des tombes, comme la tombe du prince Chéchonq (en collaboration avec Fr. Payraudeau et G. Lenzo), la nécropole des courtisans de la XXIe dynastie de Tanis (en collaboration avec Fr. Payraudeau), la collection de cartonnages de momies de l’Institut de Papyrologie de la Sorbonne ou celle des ouchebtis du musée du Louvre. Sur le terrain, elle participe à la Mission française des Fouilles de Tanis et à la mission Sanctuaires osiriens de Karnak.

http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1443


 

Capture_décran_2021-10-26_à_16.09.20.png     M. Jean-Guillaume OLETTE-PELLETIER

Docteur en égyptologie de l’université Paris-Sorbonne, chercheur invité à l’University College d’Oxford et à l’Université de Yale, J.-G. Olette-Pelletier est spécialiste des divinités égyptiennes des IIet IIIe millénaires avant J.-C. et des cryptographies hiéroglyphiques. Co-directeur de la mission épigraphique du ouadi Hammamat depuis 2019, il contribue depuis plusieurs années à la mise en valeur de la Société française d’égyptologie, aussi bien dans ses aspects communicationnels que scientifiques.

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1456"

 

Capture_décran_2021-10-26_à_14.35.04.png     Mme Elsa ORÉAL, Directrice de la revue d'égyptologie

Ancienne élève de l’ENS (1991), agrégée de grammaire (1994), E. Oréal est chargée de recherche HDR (2013) au CNRS depuis 2001. Ses contributions scientifiques concernent principalement la langue égyptienne et son histoire, la place de l’égyptien ancien dans la famille des langues afro-asiatiques ainsi que les traces textuelles et linguistiques des contacts gréco-égyptiens dans l’Égypte tardive.

http://www.archeo.ens.fr/Oreal-Elsa.html

 

Capture_décran_2021-10-26_à_14.59.50.png     M. Olivier PERDU

Égyptologue attaché à la chaire de Civilisation pharaonique du Collège de France et spécialiste de l’Égypte tardive, O. Perdu a enseigné sa spécialité à l’École du Louvre. Il achève actuellement le second volume du catalogue des statues privées tardives du département égyptien du Louvre (Les statues privées de la fin de l’Égypte Pharaonique (1069 av. J.-C.-395 apr. J.-C.). Tome I – Hommes (Musée du Louvre), Paris, 2012, 4°, 477 pages). En 2012, il a été le commissaire général de l’exposition « Le crépuscule des pharaons » au musée Jacquemart-André. Avec Laurent Coulon, il a lancé un projet de database concernant l’ensemble de la statuaire privée d’époque tardive.

Il a été vice-président de la Société française d’égyptologie de 2009 à 2021 et directeur de la Revue d’égyptologie de 2009 à 2021.


ppero.jpg     Mme Pierrette PERO    

Architecte et diplômée de l'École du Louvre en histoire de l'art et archéologie de l'Égypte, P. Pero est membre depuis 1999 de la Mission archéologique franco-suisse de Saqqâra.

https://mafssaqqara.wixsite.com/mafs

 

patricia-piacentini-web    Mme Patrizia PIACENTINI

Membre de la SFE depuis 1991, P. Piacentini est professeure d’égyptologie à l’université de Milan depuis 1993 et responsable scientifique de la Bibliothèque et Archives d’égyptologie, qu’elle a fondée en 1999 dans la même université. Directrice de la revue EDAL (Egyptian and Egyptological Documents Archives Libraries), elle fait partie du comité scientifique de nombreuses revues et institutions, dont la Fondation Michela Schiff-Giorgini. Elle collabore enfin avec le musée égyptien du Caire pour l’étude et la publication d’objets pour le Catalogue Général.

http://www.unimi.it/chiedove/cv/patrizia_piacentini.pdf

 

Regen_Isabelle.jpg     Mme Isabelle RÉGEN

Docteure en égyptologie et ancien membre scientifique de l'IFAO, I. Régen est actuellement Ingénieur de recherche à l'université Paul Valéry — Montpellier 3 (UMR 5140 CNRS) et co-directrice de la mission française dans la tombe de Padiaménopé (TT 33, Thèbes-Ouest, fin XXVe-début XXVIe dynastie). Ses travaux de recherche et publications portent essentiellement sur le domaine funéraire (lexicographie, rituels, textes).

http://www.montpellier-egyptologie.fr/isabelle-regen


Capture_décran_2021-10-26_à_16.34.45.png     M. Félix RELATS MONTSERRAT

F. Relats Montserrat est agrégé d’histoire et docteur en égyptologie de l’université de Paris-Sorbonne. Sa thèse portait sur l’histoire du site de Médamoud et sur les fouilles qu’y mena l’IFAO entre 1925 et 1940. Membre scientifique de l’IFAO entre 2017 et 2021, il dirige la mission IFAO/Sorbonne/MEAE de Médamoud (Louqsor). Ses recherches portent sur les relations nouées entre le pouvoir royal et les temples, ainsi que sur l’insertion de ces derniers dans leur environnement urbain. Il s’intéresse également à l’artisanat égyptien et particulièrement à la production de céramiques. En parallèle, ses travaux l’ont amené à développer une réflexion sur l’histoire de l’égyptologie au début du XXe siècle.

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1398

 

rondot-web     M. Vincent RONDOT

Directeur du Département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, directeur de recherches au CNRS, HDR, épigraphiste et archéologue, M. Vincent Rondot s’est aujourd’hui spécialisé dans l’étude de la théologie et de l’iconographie religieuse aux derniers siècles du paganisme, en Égypte et au Soudan. Depuis 2000, il fouille avec une équipe franco-soudanaise le temple à Amon d’el-Hassa dans la région de Méroé. Ses dernières recherches portent plus particulièrement sur la diffusion de l’hellénisme dans la vallée du Nil.

 

 

Solery Jean-Pierre.jpg     M. Jean-Pierre SOLÉRY

Titulaire d’un doctorat  en Cristallographie de la Faculté des Sciences de Paris, J.-P. Soléry a été membre de direction de la société d’assurance Gan, à Paris et à Bordeaux, dans les domaines de l’informatique, du marketing, de la qualité et de la gestion. Il est actuellement PDG de la société 1NEWWEB, spécialisée dans les réalisations internet. Passionné depuis toujours par l’égyptologie, il met en œuvre le sites internet actuel de la Société française d’égyptologie.

 

Capture_décran_2021-10-26_à_14.24.09.png     Mme Claire SOMAGLINO

Maîtresse de conférences à Sorbonne Université, agrégée d’histoire, ancienne membre scientifique de l’IFAO, Cl. Somaglino co-dirige la mission archéologique d’Ayn Soukhna en mer Rouge ; elle est spécialiste des questions de gestion et de perception de l’espace en Égypte ancienne (notamment par le prisme de la toponymie) ainsi que de géographie culturelle. Elle a récemment publié un Atlas de l’Égypte ancienne (2020) aux éditions Autrement.

https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article1396

 

Yann Tristant     M. Yann TRISTANT

Professeur d’égyptologie à l’université KU Leuven (Belgique), Y. Tristant a fait ses études à l’École du Louvre et à la Sorbonne. Après un doctorat à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales portant sur le Delta du Nil avant la période pharaonique, il a rejoint l’IFAO comme membre scientifique, puis la Macquarie University de Sydney (Australie) où il a enseigné l’archéologie de l’Égypte et du Proche Orient. Ses principaux domaines d'expertise concernent la protohistoire, l’archéologie funéraire et les relations homme/environnement. Il a travaillé sur de nombreux sites et dirige la fouille de la nécropole de Dendara (Haute Égypte). Il prépare la publication des fouilles d’Abou Raouach (région de Memphis), d’un programme de prospection archéologique au Ouadi Araba (Désert oriental). Il est aussi le président de l’association Archéo-Nil (www.archeonil.fr) et le secrétaire de rédaction de la revue du même nom

https://www.kuleuven.be/wieiswie/en/person/00146234

 

 

 

 

 ---------------------------------